Evénement : Swell Beach Race Series #2

La plage des Blancs Sablons accueillait aujourd’hui la deuxième étape des Swell Beach Race Series ! Après un premier rendez-vous à Saint-Michel-en-Grèves un mois plus tôt, les participants s’affrontent cette fois dans des conditions bien différentes et finalement plus techniques !

Le ciel gris et les températures polaires de l’étape précédente ont laissé la place à un ciel bleu sans un nuage et une douceur quasi printanière. Mais malgré ce climat radieux et idéal pour faire de belles images, il faut se rendre à l’évidence : les rares lignes minuscules et le vent sensible offshore vont rendre le parcours difficile. A ce jeu, l’organisation n’est pas non plus à l’abri d’une grosse surprise !

On retrouve donc 40 participants sur la ligne de départ, avec encore une fois une grosse mobilisation des malouins bien décidés à en découdre avec les pointures locales ! Ils sont épaulés par quelques normands et une petite délégation nantaise, tous motivés malgré la route !

Vainqueur de l’étape précédente, Greg Closier est bien décidé à défendre sa place face à un Arthur Daniel qui s’aligne sur sa première Swell Beach Race Series ! Tous les deux ont bossé sur leurs planches cet hiver avec leurs sponsors et sont réglés aux petits oignons sur des customs plutôt étroits ! Yoann Cornelis peut venir jouer le trouble fête, mais son objectif est ailleurs car il part rejoindre Eric Terrien au Péru ! Il va représenter la France aux mondiaux SUP ISA, l’enjeu est donc de ne pas se blesser tout en profitant de la course pour compléter sa préparation. Derrière, ils sont nombreux à vouloir chatouiller les premiers, et il faudra à nouveau surveiller le jeune Martin Letourneur !

Du côté des absents, le local d’adoption Vincent Verhoeven est toujours blessé, et malheureusement rejoint par Solange Pruvost qui ne pourra défendre sa première place face à Cécile Gondres. Amaury Dormet, qui a préparé de manière remarquable la partie déclarative de cette nouvelle étape, est parti chercher le soleil aux Antilles.

Voilà le décor planté et les protagonistes prêts à en découdre. Si cette intro vous a semblait longue, ce n’est rien par rapport à ce qui va attendre les coureurs lors de la seconde manche !

Tout le monde est sur la ligne pour attaquer le même type de parcours qu’à Saint-Michel-en-Grèves. Le départ est magnifique et Loïc Olivier, le photographe, a enfilé la combi sèche pour offrir des images avec un angle original avec de l’eau jusqu’à la taille !

Dès les premières marques du parcours, c’est sans réelle surprise qu’on retrouve en tête un premier trio qui prend rapidement une grosse avance et se détache, avec Arthur Daniel suivi de Yoann Cornelis et Greg Closier … les trois se trouvant au coude à coude. Derrière ça bataille dur, la flotte va rapidement s’étirer … et pour cause.

Le premier des cinq tours se joue en moins de 10 minutes, mais bizarrement cette seconde boucle semble partie pour durer. La bouée la plus au large se décale avec le vent forcissant et le grappin chasse ; la flotte va vivre un véritable calvaire avec quelques bumps pour certains pour rejoindre la marque qui s’éloigne avant une très grosse remontée face au vent. Les meilleurs mettront 20 minutes pour boucler ce deuxième tour qui va laisser quelques traces.

Vincent Verhoeven s’arme d’un gonflable pour intervenir, mais un nouveau mouillage est improbable avec le vent side off qui aimerait envoyer la bouée Hobie en visite sur l’Île d’Ouessant. C’est au passage du drapeau à terre que Greg Closier va prendre la bonne option pour boucler cette Beach Race dans des conditions acceptables. En effet, les participants ont été exemplaires et ont quand même achevé ce parcours à rallonge, l’option est prise de zapper la bouée du large pour raccourcir les 3 derniers tours.

Greg et Arthur sont au coude à coude devant Yoann, et la course peut encore basculer sur un plan d’eau digne d’une longue distance avec grosses accélérations et rythme soutenu.

Marco Juliot et Thomas Hébert, respectivement 6 et 7ème, font une petite faute de parcours à la fin du deuxième tour, inattention qui va leur coûter à chacun quelques places. C’est le jeu de la compétition, mais à part ce couac la course continue ! Les trois derniers tours vont aller très vite pour les premiers avec une moyenne de 7 minutes par tour.

A parcours plus court, flotte très dense où tous les niveaux sont mélangés. Alors que son fils vient de passer la ligne d’arrivée derrière Greg Closier, Jean-Baptiste Daniel se sent à son tour pousser des ailes et se verrait bien dans le top 5, mais il lui reste un dernier tour. Petit moment de flou sans incident car Jean Bapt trouve les ressources pour repartir terminer sa course sans perdre une seule place

Finalement, la course est bouclée par Greg Closier en 48’59’, suivi par Arthur Daniel second Open et premier jeune … à 5 secondes devant Yoann Cornelis qui complète le podium. Olivier Garet termine 4è malgré la route et une bonne angine. Il est suivi par le second jeune, Martin Letourneur, qui confirme sa grande forme et une excellente régularité à quelques coups de pagaie des meilleurs. Derrière, Franck Leven le talonne, lui qui est régulièrement dans les premiers sur les épreuves locales typées longue distance !

Du côté des Ondines, Cécile Gondres termine à la première place en laissant près d’une dizaine de garçon derrière elle. On lui souhaite d’être devant un paquet de filles sur les étapes suivantes, et on espère que la gente féminine va se mobiliser pour ne pas laisser nos participantes trop seules (petit message pour nos amies sudistes qui sont mobilisées sur leurs terres, et les locales qui n’osent pas encore participer à ce format pourtant accessible et ludique).

Coup de chapeau aux jeunes qui sont venus plutôt nombreux sur cette épreuve et qui ont vraiment un super esprit. Bien sûr il y a ceux qui sont déjà dans les traces de leurs aînés, mais on retrouve aussi un petit groupe motivé qui est là pour s’amuser !

La journée se termine par une collation « Bio » au Centre Nautique du Trez Hir, mis à disposition par Nautisme en Pays d’Iroise. Cette structure, qui a vu grandir à quelques mètres un certain Benoît Carpentier, s’est investie pour faire découvrir le SUP au plus grand nombre depuis quelques saisons et c’est l’occasion d’un petit coup de projecteur !

Une fois de plus merci aux participantes et participants pour cette belle course, rendez-vous le 10 mars pour la prochaine Swell Beach Race Series dans le Morbihan !

Les partenaires : SwellAddiction, Ocean Pirogue, SweetSpot, Fanatic, Hobie, Howzit & ION

Remerciements : La Mairie du Conquet, Gilbert Carpentier et Matthieu Le Moual (NPI), Manu pour le coup de main, La Vie Claire pour la belle sélection BIO, Brûlerie du Léon pour le Café, Vincent et So pour les inscriptions et la gestion de la course.


Les commentaires sont fermés.