Test : Softech Inner City Beater

Petit retour d’impressions après plusieurs sessions avec cette nouvelle planche de chez Softech.

softech inner city beater 5'4

A première vue, on dirait une planche pour enfant. Ronde, courte (5’4), en mousse, équipée en twin (mini keels), vous pourriez penser qu’elle se destine à des débutants et des écoles de surf… ok, mais pas que…

Avec mes bons 82 kgs au compteur, la planche prend étonnamment bien les vagues molles et est très amusante à surfer. La glisse est vraiment particulière, avec peu d’appui sur le pied arrière, ce qui permet d’avoir beaucoup de sensations dans des petites conditions. Les rotations à plat sont vraiment faciles, et avec un peu d’entraînement le 360 dans la pente est à la portée !

Je l’ai faite essayer par d’autres personnes de niveau et gabarit différents (moyen, confirmé, expert, compétiteur ; 60 à 75 kgs) et les retours sont toujours les mêmes : sceptiques au début pour certains, conquis ensuite (genre « elle marche carrément pour de la mousse ! »). Alors évidemment, les plus accros aux performances ne retrouvent pas le peps et la réactivité des planches rigides, mais comme planche passe partout pour glisser différemment (alaïa style aussi) et dans les petites conditions, elle est parfaite !

Ah oui, j’oubliais, l’autre avantage : une planche d’été pour 250 €, rigolote et originale, ça court pas les rues, non ?

La Inner City Beater sur Swelladdiction.com, c’est ici !

Si on se croise à l’eau, n’hésitez pas à me demander de la rider sur une ou deux vagues, pour le moment, c’est ma planche unique !  😉

Quelques autres photos, réalisées avec Brio (un pote à moi)  par Loïc (Anavelvor) comme d’habitude. Un grand merci à lui et au team du Sud pour l’accueil et les spots !


Les commentaires sont fermés.