Braderie Jour 6 : Pack Lokahi 2014

Offre pack sur les dernières Lokahi 2014 en attendant les nouveautés dans le courant de l’automne !

Nous vous proposons pour l’achat d’une planche Lokahi 2014 de la gamme Trak, Ombak, Aka ou Canoa, une pagaie Lokahi C40 et un leash Howzit offerts (soit 214 € de remise Pack).

Plus d’infos :

1 à 2 planches par taille / modèle. Coloris des pagaies et leashes en fonction des disponibilités.

Nouveauté : Lokahi AKA Air 12’6 2014

C’est vraiment une très belle surprise que nous a concocté Lokahi avec la sortie de 2 nouvelles 12’6 gonflables !

Fabrication double peau PVC, finition parfaite et shape original, la planche a vraiment de belle ligne et elle marche ! Premiers tests hier, sans aucun problème elle se situe au niveau de nos meilleures références.

Disponible en 30 pour un programme Touring ou Race pour les gabarits plus lourds, ainsi qu’en 26 pour un programme Race ou les gabarits les plus légers en ballade.

 

Plus d’infos :

Exemple de pack avec l’offre des SUPer Dayz : Lokahi Aka Air Race 12’6 * 26 + pagaie Lokahi Carbon 40 Vario + Leash Howzit = 1124 € au lieu de 1204 €

Arrivage : Lokahi boards 2014

Les nouvelles boards Lokahi 2014 sont en stock !

AKA, TRAK, OMBAK, CANOA, toutes les planches Surf, Allround et Race sont disponibles.

Les Custom Pro, best sellers de la gamme, devraient arriver sous peu.

Les pagaies Carbon 40 Vario & Carbon 100 Vario rentrent en stock tous les 15 jours, les coloris dépendent des arrivages donc restez à l’affut !

La gamme de gonflables est vraiment très belle en construction et la finition est soignée avec en prime un positionnement en prix plutôt sympa.

Lokahi partage le même site de production que deux de nos grosses marques de SUP gonflable. Double peau PVC, Drop Stitch dense … rien à voir avec certaines marques qui ne travaillent que leur positionnement en prix en oubliant la qualité.

  • Aka Air 10’2 * 34 : 849 €
  • Aka Air Race 12’6 * 26 : 990 €
  • Aka Air Race 12’6 * 30 : 1090 €

Plus d’infos :

Vente Flash : SUP Gonflable LOKAHI

Vous avez peut être lu dans le numéro #12 de Get Up Sup Mag actuellement en kiosque le Trip du team Lokahi en Islande.

Cyril Coste, Yoann Cornelis et Richard Boudia y utilisent notamment les SUP gonflables de la marque.

Si cet article vous a vacciné contre le froid et que vous êtes motivés pour pratiquer cet hiver, voici une offre à ne pas louper !

Nous vous proposons quelques SUP gonflables Lokahi second choix : aucun problème de qualité ou de construction, en revanche quelques défauts d’aspect au niveau de la finition. Planches vérifiées individuellement avant expédition. Garantie 1 an sur les défauts de fabrication.

LOKAHI AKA AIR 10’2 // 499 € au lieu de 849 €

LOKAHI AKA AIR 12’6 // 599 € au lieu de 1090 €

Les prix sont serrés, les quantités aussi. Offre valable sur un premier lot de planche jusqu’au 22 janvier prochain.

Evénement : Swell Beach Race Series #2

Retour aux sources pour les Swell Beach Race Series !

Lancé il y a un an sous l’impulsion de Amaury Dormet, Greg Closier et Swelladdiction, le circuit breton de Stand Up Beach Race soufflait sa première bougie sur le spot où tout a commencé, Saint-Michel-En-Grève dans les Côtes d’Armor.

Beau cadeau d’anniversaire pour les organisateurs avec une fréquentation en hausse et pas moins de 47 participants inscrits pour en découdre en plein hiver. On y retrouve les habitués aux côtés de nouvelles têtes, avec des concurrents qui ont fait le déplacement du Nord à la Vendée en passant par la Normandie. Les bretons ne seront donc pas seuls sur la ligne de départ !

Le circuit regroupe des ténors de la discipline comme Yoann Cornelis, Gaétan Séné ou Greg Closier, les étoiles montantes comme les jeunes Martin Letourneur et Martin Vitry et une ribambelle de passionnés prêts à jouer les troubles fêtes dans le classement. Du côté des femmes, la concurrence est rude avec Valérie Vitry qui commence à s’attacher aux premières marches des podiums.

Peu importe le niveau, tout le monde est là pour s’amuser dans la bonne humeur. Les différentes catégories (Open, Ondines, Jeunes et Vétérans) sont lancées en même temps sur un parcours comptant 4 bouées mouillées à quelques centaines de mètres et un pavillon à virer sur la plage.

Ce format de compétition présente l’avantage d’étirer assez vite la flotte en fonction du niveau des participants. Dès lors, les spectateurs plutôt nombreux ce dimanche, assistent à de véritables courses dans la course, chaque rider se trouvant alors un adversaire direct de son niveau ou de son âge à affronter au cours des 5 tours de parcours ! Les vagues rajoutent un peu de piment et un seul « bump » bien négocié peut permettre des remontées spectaculaires dans le classement.

Le plan d’eau est plutôt facile avec de belles zones de plat et quelques « bumps » à attraper. Seul ennemi qui s’est invité, un vent de terre d’une dizaine de nœuds avec des rafales à 20 nœuds qui rendent certains bords du parcours extrêmement physiques.

Dès le premier tour, la tête de la course se détache emmenée par le local Yoann Cornelis, suivi par les deux compagnons de team Greg Closier et Martin Letourneur. Au fil des tours le classement de ces trois là ne va cesser de bouger, avant que Greg Closier installe son avance sur Martin Letourneur et Yoann Cornelis.

Gaétan Séné fait le lien avec le peloton, il ne sera jamais inquiété mais aura du mal à recoller au trio.

Derrière la bataille est rude et on tire déjà les premiers enseignements de ce nouveau cru des Swell Beach Race Series.

On découvre de nouvelles têtes comme Paul-Conrad Dalaere de Dunkerque qui s’offre une très belle 5ème place.

La jeune génération est emmenée par le malouin Martin Letourneur qui a pris goût aux podiums l’an passé. Pas moins de 3 jeunes (- de 18 ans) talonnent les meilleurs dans les 7 premiers.

A noter la belle performance du normand Martin Vitry, lequel du haut de ses 14 ans et fraichement auréolé d’une victoire en amateur au SUP Nautic Crossing un mois plus tôt à Paris, s’offre le luxe de finir deux places devant son père Grégoire, pourtant toujours bien placé sur les étapes !

Et comme le SUP chez les Vitry est une histoire de famille, on retrouve Valérie à la première place chez les femmes (Ondines).

Chez les Vétérans (+ de 45 ans), Franck Le Ven rappelle qu’il faut toujours compter sur lui avec une belle dixième place malgré un plateau extrêmement relevé.

Moins de 50 minutes de rame suffisent à Greg Closier pour boucler les 7 kilomètres de course, il n’en faudra pas beaucoup plus pour que les concurrents viennent à bout de 8 galettes des rois et d’un bon gouter à Saint-Michel-en-Grève. L’occasion de refaire la course en tout convivialité avant de reprendre la route et se donne rendez-vous le 16 février aux Blancs Sablons (Le Conquet).

Remerciements à Yoann Cornelis et la mairie de Saint-Michel-en-Grève pour l’excellent accueil, aux sponsors de cette étape Lokahi & SwellAddiction, aux partenaires Ocean Pirogue et Le Télégramme et aux bénévoles (Jess pour la sécu, Amélie, Léa, Alice et Fanny pour les inscriptions et le gros coup de main).

Merci également à Loic Olivier (Anavelvor) et Stephane Débuire (Stef Video) pour la couverture photo et vidéo, et nos fournisseurs La Vie Claire, les Bruleries du Léon et Terre d’embruns pour le gouter.

OPEN

  1. Gregory Closier
  2. Martin Letourneur
  3. Yoann Cornelis

ONDINES

  1. Valérie Vitry
  2. Anne Crozet
  3. Karine Dormet

JEUNES

  1. Martin Letourneur
  2. Thomas Hebert
  3. Martin Vitry

VETERANS

  1. Franck Le Ven
  2. Pascal Pouget
  3. Ronan Botrel

Retour d’impressions : Lokahi 7’4

Mathieu Carpentier nous fait un petit bilan de ces quelques mois passés à surfer la 7’4
Et il nous fait partager les sessions de son mini trip hivernal aux Canaries…

lokahi 7'4

lokahi 7'4

« J’ai la chance d’avoir en test une des board Lokahi ( Ao 7,4) depuis la mi- décembre, depuis le temps j’ai donc pu me familiariser avec la planche et je peut vous dire qu’elle en vaut le détour !!! Jusque là j’avais eu l’occasion de tester des planches aux alentours de 8 pieds et j’étais très sceptique sur le fait de descendre plus bas en longueur : j’avais l’impression de ne pas avoir autant de maitrise avec les 8 pieds qu’avec les planches plus grandes que j’avais déjà surfées, il m’arrivait souvent au bottom de déraper et donc de perdre toute ma vitesse, se posait aussi la question de la flottabilité et donc de la stabilité et de l’efficacité à la rame, mais aussi le problème du ride dans les vagues un peu plus grosses à partir de 1,5 mètre… Et bien je dois dire qu’au fil des différentes sessions la planche m’a bufflé, concernant ces trois « hantises » elle a totalement faussé mes pronostics ! Evidemment question flottabilité ce n’est pas aussi simple que sur un 9 ou 10 pieds mais je suis persuadé qu’avec un peu de persévérance (et surtout un minimum d’expérience) toute personne pesant moins de 75 kilo peut tenir dessus sans problème! Quand au surf la maniabilité est tout simplement géniale, en particulier dans les vagues inférieures à 1 mètre où elle permet de tenter toute sorte de carves. Pour ce qui est des jours où il y a un peu plus de taille il est clair que le take-off est un peu plus technique du fait de la plus faible longueur qui fait que l’on part systématiquement plus tard, mais c’est largement compensé par la maniabilité et la vitesse supérieure que l’on peut prendre durant le ride. J’ai testé la planche uniquement en quads mais cela a tellement bien marché que j’ai laissé les réglages comme tels ! Bref c’est incontestablement la meilleure planche que j’ai pu essayer jusqu’ici et c’est celle-là que je prendrais si j’avais un choix à faire, cependant je conseille d’avoir surfé un autre Stand up avant de se jeter sur celui là car c’est un coup à être dégouté car la stabilité ne s’acquiert pas en un clin d’œil. Je pense aussi (malheureusement) qu’au dessus de 75 kilos la flottabilité et donc la stabilité soit plus problématique. »

A voir les photos et après avoir partagé quelques sessions avec lui, on dirait qu’il a trouvé sa planche !!

lokahi 7'4 SUP

stand up paddle

lokahi 7'4

lokahi 7'4

stand up paddle brest lokahi 7'4

Premier retour d’impression de la Lokahi 8’4

TiMat nous fait retour de ses impressions :
« Les 9 et 10 octobre se déroulait la dernière étape de la coupe de France (Longboard/SUP/tandem) à Saint Gilles croix de vie en Vendée. Une bonne occasion pour tester une nouveauté du Shop : la Lokahi AKA 8’4. Passé la veille à Swelladdiction pour prendre la board nous nous sommes mis en route vers le sud. Le samedi matin, ayant appris que le tableau Stand Up ne commencerait que le lendemain j’ai pu tester une première fois la planche en free surf dans des conditions ventées avec un courant conséquent, une chose m’a tout de suite marqué : la stabilité de la planche, malgré sa courte longueur elle restait néanmoins très stable en particulier lors du franchissement des mousses en remontant au peak! Deuxième atout que lui confère son volume: la facilité à prendre des vagues même en dépit d’un vent offshore conséquent, en deux ou trois coups de pagaie le tour était joué. Je dois cependant avouer que en sortant de cette session j’avais été un peu déçu de mon surf, j’avais encore un peu de mal à appréhender la board sur le tail: rollers, re-entry…
Ma deuxième session avec la Lokahi 8,4 a eu lieu le dimanche lors du premier tour de la compétition, Durant les 25 minutes de ma série j’ai eu quelques noses sympathiques mais malheureusement trop hâtifs et donc pas replaqués, idem pour la plupart des r-entry tentés même si j’ai été agréablement surpris par la maniabilité de la planche.
Après ce tour je suis retourné à l’eau en free-surf avec l’idée de mieux me familiariser avec la planche. A la fin de l’après midi après deux sessions et trois heures à l’eau dans des conditions sympathiques j’étais tout à fait satisfait du matériel : quelques long hang five, de beaux re-entry, snap et cut-back m’avaient redonné le sourire ! J’ai même profité du fait qu’un ami soit avec moi sur l’eau pour lui faire essayer la board (c’était seulement la deuxième fois qu’il mettait les pieds sur un SUP). Il a pu se mettre debout sans problèmes (ponctués par quelques chutes) et fait un peu de distance à la rame en faisant tourner le SUP avec brio, ce qui est très appréciable pour une planche de cette taille. Pour moi l’atout majeur de cette board est incontestablement sa polyvalence : courte et malgré cela stable, volumineuse mais maniable, suffisamment de rocker pour être à l’aise même lorsque le plan d’eau n’est pas « clean »…
les Plus : maniabilité, stabilité, déplacements faciles : son accessibilité en général.
les Moins : principalement son poids (un peu lourde à mon goût), et le volume à l’avant de la planche qui rend plus difficiles certaines manœuvres sur le tail.
Bref c’est une planche tout à fait sympathique et qui est très appréciable par le fait qu’elle est utilisable dans la majorité des conditions que l’on peut rencontrer en Bretagne et en France : de la balade pure et simple au surf dans des vagues conséquentes (ce week-end de 50cm- à 1,2m+).
Ses cotes en fond une planche facile à transporter et qui de plus est très contrôlable une fois à l’eau. »
Effectivement la planche a l’air d’envoyer, même pour une permière prise en main !

Test Lokahi Aka 8’4 from famille carpentier on Vimeo.