Coup de balai sur le surf !

Il reste quelques dernières planches en promo à Brest.

Un exemplaire à chaque fois…

Frais de port offerts pour la France métropolitaine.

MARQUEMODELECOTESPRIXPROMO
SURFTECH - RUSTYDozer - no fins5'10 * 19,56 * 2,37790 €549 €
SURFTECH - SIMON ANDERSONEarly bird - no fins5'9 * 19 * 2 5/16790 €549 €
SURFTECH - XANADUSwift - no fins5'10 * 19 ¾ * 2 1/5790 €549 €
SURFTECH - XANADUSwift - no fins5'8 * 19 ½ * 2 3/16790 €549 €
RUSTYSmoothie - no fins5'8*20"1/4*2"47665€529€
NSPHybrid Coco6'*20"1/2*2"1/2579€409€
STARBOARDUltra5'4*22"1/2*2"5/81249€875€

Promo : Pagaie LOKAHI C100 Fix

Prix en baisse sur les pagaies fixes recoupables 100 % Carbon de Lokahi.

La marque s’est déjà taillée une belle place sur le marché des pagaies Vario avec ses modèles 3 parties, Vario C40 et Vario C100. Elle attaque désormais le segment de la pagaie fixe avec de belles ambitions et un positionnement en prix plutôt agressif pour ce niveau de qualité (250 € au lieu de 339 €).

Plus d’infos :

OPN : Baisse de prix sur 30 flotteurs Windsurf

Opération place nette avec une grosse mise à jour des prix de nos flotteurs promo.

2008 / 2009 / 2010 : 60 % de remise

  • FANATIC FALCON 95 2009 1449 € → 579 €
  • EXOCET U SURF PRO MODEL 68 2009 1699 € → 679 €
  • KONA MINITANKER 2009 1449 € → 579 €
  • AHD SEAL 74 2008 1499 € → 599 €
  • FANATIC RAY LTD 95 2010 1649 € → 659 €

2011 : 50 % de remise

  • STARBOARD CARVE AST 121 2011 1240 € → 620 €
  • EXOCET SL SPORT 66 2011 1299 € → 649 €
  • EXOCET SL SPORT 61 2011 1299 € → 649 €
  • FANATIC RAY WOOD 100 2011 1399 € → 699 €
  • FANATIC RAY WOOD 115 2011 1399 € → 699 €
  • FANATIC NEWWAVE TWIN TE 79 2011 1869 € → 935 €
  • FANATIC NEWWAVE TWIN TE 86 2011 1869 € → 935 €
  • FANATIC QUAD TE 93 2011 1899 € → 949 €

2012 : 40 % de remise

  • STARBOARD EVO IQ WOOD 76 2012 1790 € → 1079 €
  • EXOCET NANO 105 2012 899 € → 539 €
  • EXOCET NANO 175 2012 1199 € → 719 €
  • EXOCET SCROSS DT 106 2012 1159 € → 695 €
  • EXOCET U SURF CORE 80 2012 1899 € → 1139 €
  • FANATIC SHARK HRS 105 2012 1159 € → 695 €
  • FANATIC SHARK HRS 120 2012 1159 € → 695 €
  • FANATIC FALCON 125 2012 1849 € → 1109 €
  • FANATIC QUAD GDS 81 2012 1699 € → 999 €
  • FANATIC QUAD GDS 87 2012 1699 € → 999 €
  • QUATRO LS QUAD 95 2012 1699 € → 999 €
  • QUATRO FREESTYLEWAVE 75 (D.A) 2012 1439 € → 869 €
  • BIC CORE 133 2012 799 € → 479 €

2013 : 35 % de remise sur EXOCET

  • EXOCET RS 5 2013 1899 € → 1239 €
  • EXOCET X WAVE 91 2013 1899 € → 1139 €
  • QUATRO 2013 : 20 % de remise
  • GOYA 2013 : 20 % de remise
  • STARBOARD 2013 : 20 % de remise
  • FANATIC 2013 : 25 % de remise

Enlèvement sur Brest ou expédition avec préparation de colis et frais de port au réel selon la destination. Frais de port offerts sur le matériel 2013.

 

Test : SUP starboard Wide Point 8’2 2013

Les a priori sont souvent faux…

La version silver est en test au shop de Brest depuis un moment. Les collègues filles (Amélie et So) l’ont déjà utilisée il y a belle lurette, et en ont fait des retours plutôt élogieux : pour une planche de ce volume annoncé (130 litres), elle leur semblait très maniable pour leur gabarit (version légères). Visuellement elle me semblait bien moins « sexy » que la 8’5 pro… et c’est presque par défaut que j’ai été « obligé » de prendre la planche de test un jour puisque c’était la seule dispo pour assurer mes sessions du début de semaine. J’arrive donc au minou, un petit 40 cm déroule, personne à l’eau… j’y vais en me disant que la planche me permettra peut-être de glisser pépère.

Une planche qui ne paie pas de mine, et qui cache bien son jeu !

1h30 plus tard, je sors de l’eau et je suis vraiment stupéfait : la wide point est étonnamment nerveuse et maniable dans ces conditions petites et fermantes, même en configuration d’ailerons d’origine. Trois autres sessions me confirment le potentiel de la planche dans les petites vagues (même dégradées).

Reste à tester dans des belles conditions. A l’occasion d’un séjour dans le sud Finistère, j’ai pu avoir une grande variété de vagues, de 40 cm onshore mou à un joli petit 2 m glassy qui pousse. Malheureusement mon acolyte photographe (Loïc@Anavelvor) profite également des conditions parfaites, donc on n’aura que des photos des sessions petites (merci à Marie pour les clichés !).

Verdict : Oubliez ce que vous croyez savoir à propos des SUP : « 32 » de large c’est trop, ça tourne pas… », « 130 litres, c’est une tortue ta planche ! » « gros comme ça ça peut pas être radical ! »…L’important, c’est le shape.

Ce que je constate : avec mon gabarit (83kgs), mon niveau (plutôt débrouillé) et les conditions dans lesquelles je fais du SUP (en général quand c’est trop moisi pour le surf), c’est la planche unique parfaite pour moi. Elle est suffisamment stable pour assurer dans le clapot et le jus, elle part sur presque rien et réagit très fort aux pressions du rideur. Peu importe si les vagues augmentent de taille ou deviennent presque inexistantes, la planche permet toujours de sauver la session. Avec un peu de tuning d’ailerons, on augmente considérablement sa plage d’utilisation en mode radical même dans les conditions poussives et toutes petites !

La version carbone (2kgs en moins que la silver) ajoute de la légèreté, de la nervosité et de la réactivité au shape déjà très performant.

Bref, laissez tomber les idées reçues et laissez-vous tenter par ce flotteur qui vous surprendra sans aucun doute !

La wide point sur swelladdiction.com

 

Test : Softech Inner City Beater

Petit retour d’impressions après plusieurs sessions avec cette nouvelle planche de chez Softech.

softech inner city beater 5'4

A première vue, on dirait une planche pour enfant. Ronde, courte (5’4), en mousse, équipée en twin (mini keels), vous pourriez penser qu’elle se destine à des débutants et des écoles de surf… ok, mais pas que…

Avec mes bons 82 kgs au compteur, la planche prend étonnamment bien les vagues molles et est très amusante à surfer. La glisse est vraiment particulière, avec peu d’appui sur le pied arrière, ce qui permet d’avoir beaucoup de sensations dans des petites conditions. Les rotations à plat sont vraiment faciles, et avec un peu d’entraînement le 360 dans la pente est à la portée !

Je l’ai faite essayer par d’autres personnes de niveau et gabarit différents (moyen, confirmé, expert, compétiteur ; 60 à 75 kgs) et les retours sont toujours les mêmes : sceptiques au début pour certains, conquis ensuite (genre « elle marche carrément pour de la mousse ! »). Alors évidemment, les plus accros aux performances ne retrouvent pas le peps et la réactivité des planches rigides, mais comme planche passe partout pour glisser différemment (alaïa style aussi) et dans les petites conditions, elle est parfaite !

Ah oui, j’oubliais, l’autre avantage : une planche d’été pour 250 €, rigolote et originale, ça court pas les rues, non ?

La Inner City Beater sur Swelladdiction.com, c’est ici !

Si on se croise à l’eau, n’hésitez pas à me demander de la rider sur une ou deux vagues, pour le moment, c’est ma planche unique !  😉

Quelques autres photos, réalisées avec Brio (un pote à moi)  par Loïc (Anavelvor) comme d’habitude. Un grand merci à lui et au team du Sud pour l’accueil et les spots !